c’est ici

Poème de Anne Penders, membre du Collectif de poètes bruxellois, pour le projet Passages chez les Grecs (Café Kourélou), ce samedi 26 novembre de 16h à 21h (en continu) à la Galerie Artefacto.

C’est ici.
La ville en deuil.

[encore un jour de loin]

C’est ici (où) ––––––––––––––––––––– désormais tu te tiens.

Alouette gentille alouette
Alouette
Je te plumerai

C’est un silence.
Une étendue.
La grandeur du mythe ––––– tu vis avec.
Dedans. Le souvenir. Sa force.
C’est ici.

Tu reviendras.
Tu partiras.
La terre manquera.
Un jour. Je.

A l’Ouest / les ailes coupées.
Tes désirs rongés par l’époque.

C’est une île. Plus verte que.
Le souvenir d’elle.
C’est ici.
Tu vis dessus. Elle est dedans. L’île.
Dedans de toi. Toi dessus. Avec.

C’est un silence.
Celui de.
L’évitement de la question.
C’est la réponse –––––––––––––––––––––– une posture grecque.
Tout le silence dedans.

C’est ici.

anne penders

Bruxelles 2016

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s